Le vélo des « Jacopines » de la Ruche

Dans la fraicheur de l’hiver azuréen, lors d’une des permanences quotidiennes du 17 de l’avenue de Cannes, sous l’impulsion d’Isabelle une idée à germé. Très vite approuvée par Laurence, puis par Lise, Manou, Danielle, Martine, Frédérique, Annie : « Habiller de tricot le mobilier urbain » …

Le concept a d’ailleurs un nom officiel : le Yarn Bombing.

Il n’en fallait pas plus pour qu’un petit groupe se crée, bientôt suivi par de nombreuses autres abeilles et même quelques frelons Marius le « fildeferiste » (celui qui tord les fils de fer pour servir de structure aux fleurs en tricot)  et Jean-Marie le « paletrier » (celui qui crée la charrette à vélo).

Le projet est en place, le groupe est crée reste à lui trouver un nom. Le souvenir des « Jacobines » ou « Tricoteuses » de la Révolution Française s’est alors assez rapidement imposé. Mais ces Jacobines là sont aussi des copines et les synapses n’ont fait qu’un tour dans le cerveau d’Annie et de Lise, l’association des deux termes devint une évidence : les « Jacopines » venaient de naitre !

Et aujourd’hui, pour la Fête du Printemps elles ont dévoilé leur premières créations. Le vélo et une vingtaine de fleurs ont fait leur première sortie publique, sur la place Cavasse de Vallauris, au milieu des stands commerciaux et associatifs.

Les Jacopines  nous le promettent, d’autres projets, d’autres surprises sont en préparation.

 

Sur le stand arboretum de la ruche
Devant le château
Devant le château
Le vélo attend le bus
Fier, le vélo a rencontré des miss !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.