Soigner la mise en page avec Scribus

Faire une affichette pour vendre un véhicule, créer une carte de visite personnalisée, un carton d’invitation pour une exposition, une carte de vœux pour les fêtes de fin d’année ; mais aussi une brochure publicitaire, une fanzine associative, une affiche, … réaliser une mise en page soignée est un besoin de plus en plus fréquent. Souvent, le premier réflexe est de se lancer tête baissée sur le traitement de texte. Et il faut bien le reconnaitre, même si nous avons plus ou moins l’habitude de l’utiliser, le traitement de texte s’avère assez rapidement limité. Difficulté d’écrire sur plusieurs colonnes, d’insérer une image avec le texte qui la contourne, d’écrire verticalement, de pivoter le texte à 45 degrés …

Bref, tout ce que nous trouvons « sympa » et « pro » sur les documents des autres nous parait hors de portée. Et s’il est vrai que le traitement de texte n’est pas adapté à un tel usage, il est faux de penser que ce n’est pas à notre portée.

– Ok, mais comment faire alors ?

C’est simple, il suffit d’utiliser le bon logiciel. Et si possible que ce logiciel soit libre.

IMG_0190
Présentation de Scribus lors de l’atelier du 21 mars 2015.

Le 21 mars 2015, dans le cadre des ateliers informatique du samedi, nous avons abordé la mise en page avec le logiciel Scribus. Scribus est un logiciel libre de PAO (publication assistée par ordinateur). Il offre une grande souplesse et une grande richesse d’outils, sa prise en main est assez rapide, il n’est limité que par notre imagination.

Pour retrouver la présentation qui nous a servi de support lors de cet atelier : atelier infographie gulliver.

Quelques liens supplémentaires au sujet de Scribus en particulier et du logiciel libre en général.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.