La ligne de bus 18

 

(mise à jour 22 janvier 2015)

 

(article du 21 mai 2014)

À l’initiativLigne 18e de l’association AUTEC (association des usagers de transport en commun) avec la participation de Monsieur Bernard DUBOIS, ex-responsable de l’association sur Vallauris et depuis les nouvelles élections responsable des transports, un essai de la ligne 18 par le col Saint-Antoine a été programmé le mardi 20 mai à 15h00.

Cette ligne 18, importante pour les Vallauriens, permet de relier Vallauris à Cannes.

Elle a été suspendue par ENVIBUS pendant les travaux d’agrandissement du col Saint-Antoine pour assurer une plus grande sécurité du trajet et elle passe dorénavant par Golfe-Juan. Ce trajet « temporaire », met hors circuit toute une partie des habitants du col Saint-Antoine et des environs.
Une dizaine de personnes (usagers, membres de différentes associations) était conviée à participer à ce test avec les responsables d’ENVIBUS qui ne sont absolument pas favorables à la réouverture de cette ligne par le col Saint-Antoine.
Le test s’est déroulé dans un bus plus petit que d’habitude (long de 9 mètres au lieu de 12).
À peine montés à bord, une vive polémique s’est installée entre la directrice d’ENVIBUS et les usagers, cette dernière argumentant des risques de mise en danger des usagers à cause de l’étroitesse du site et de la vitesse excessive des automobilistes.
Les « testeurs » présents, lui ont alors indiqué que beaucoup de routes sont étroites dans la régions et la circulation y est toujours dense d’une part et que la suppression de ce parcours pénalise nombre d’habitants d’autre part. les testeurs ont par ailleurs rappelé que mettre de côté une partie de la population était contraire à la notion de de service public.

Les testeurs sont ressortis de cette rencontre, avec la très nette impression de ne pas avoir été entendus par les responsables d’ENVIBUS.

Une réunion publique va avoir lieu le mercredi 28 mai 2014 à 19h00, salle Cinémonde, en présence de Madame le Maire et de la direction d’ENVIBUS.
Il faut absolument y être présents, pour défendre cette ligne 18 d’utilité publique.
Venez nombreux vous faire entendre.

 

Pour plus de précision, vous pouvez contacter la présidente de l’association du Damier, Carole ARNEODO via le formulaire ci-dessous.

Le Damier

 

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.