Le platane du portail

Le platane hier
Ancienne carte postale représentant le platane de la place du Portail à l’époque, aujourd’hui place Jules Lisnard.

Il est un arbre place Jules Lisnard (anciennement place du portail). Cet arbre majestueux vit probablement ces dernières heures. Il semble, malheureusement, qu’une expertise l’aie condamné.

timbre-carte
Agrandissement du timbre de la carte posale laissant apparaitre une date (1917?)

Ce platane a croisé de nombreuses générations de vallauriens comme en témoigne cette carte postale datant probablement du début du XXe siècle.

Certes, aujourd’hui il est bien creux, à tel point que lors de la dernière fête Picasso (été 2014), son tronc a servi de cache à un étrange personnage.

Mais son dense feuillage a garni tout l’été la place qui l’accueille, si bien qu’il est très difficile de croire que son état de santé nécessite une prompte euthanasie. N’y a-t-il pas de solution qui nous permette de le sauver, afin qu’il orne encore de nombreuses années la place ?

platane-2014
Le platane abritant un curieux personnage métallique « en grève » lors de la fête Picasso 2014

En attendant l’heure fatidique ou le crissement de la tronçonneuse, annoncera l’exécution de la sentence, nous pouvons encore faire vivre son histoire, en racontant des anecdotes, ou encore en partageant des photos, des cartes postales …

… et peut-être chercher ensemble le moyen de le sauver de son triste destin.

Alors n’hésitez pas à laisser un commentaire au bas de cet article.

2 commentaires

  1. Après avoir pris connaissance de l’état sanitaire qu’aura bien voulu nous communiquer la mairie et s’il s’avère que celui-ci n’est pas aussi grave que son état physique peut le laisser croire, il serait souhaitable d’envisager une action sous forme de pétition, par exemple, d’en parler lors de la réunion de quartier qui va avoir lieu, également.
    Je vous propose une action plus « musclée »: demander à Nico de s’enchaîner sur le platane
    comme l’ont fait les Zadistes dans le Tarn!!! Hélas ça n’a pas suffi.
    Si, vraiment, ce pauvre platane est condamné, il faut lui trouver une bonne maison de retraite – car il l’a bien méritée – et chacun de nous à tour de rôle, ira lui tenir compagnie…

  2. bonjour, pour le platane, entrez vite en contact avec Catherine Ducatillion, au Jardin Botanique d’Antibes, Jardin Thuret, au Cap d’Antibes…responsable du Jardin…de ma part, avec mes amitiés, si vs le voulez…elle va trouver une solution, d’autant plus qu’elle habite aussi Vallauris. Très bonne adresse pour le matériel d’occasion!!!j’ai bcp travaillé avec eux..et je continue.
    Bravo à TOUS,…mes copains, mes copines, que je « suis » tjrs du haut du Verdon où ma porte est ouverte…
    Bises. nicole Cabal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.