Stationnement des scouteurs : bientôt régulé par Vinci ?

Alors que le stationnement des scouteurs y était jusque-là toléré, la vieille ville est, depuis début septembre, sous le regard attentif de la police municipale qui a entrepris une campagne de verbalisation.

Certes on pourra débattre longtemps sur le bienfondé de cette opération, sur le fait que les scouteurs gênent ou non. Là plus qu’ailleurs ? Mais ce n’est pas tant sur le fond mais sur la forme que cette attention soudaine dérange.

En admettant, donc, que le problème posé par les scouteurs soit bien réel, que le stationnement soit bien interdit ; il n’en reste pas moins qu’une pratique non réprimée depuis des lustres devient une tolérance dans les faits et si l’on veut changer cette pratique, la pédagogie pourrait toujours être la première des intentions, à défaut de la création d’emplacements dédiés.

Il n’est ni loyal, ni courtois de lancer une campagne de répression, sans avoir fait la moindre démarche préalable. Or, dans une ville où le stationnement est un sujet tendu, lancer une nouvelle attaque sur ce point, même en visant les deux roues, est maladroit.

Dans la vieille ville, ou les préoccupations quotidiennes des habitants sont aux antipodes des questions de stationnement de scouteur, il est incompréhensible de se focaliser sur ce « détail » tout en tolérant le stationnement des quatre roues rue Clément Bel …

Quand commencera, comme dans certaines villes, la verbalisation des piétons qui traversent en dehors des passages protégés ?

Faire preuve de pédagogie contribuera à une qualité de vie des citoyens. Si, aux incivilités coutumières il faut adjoindre la crainte de la répression, quel espoir reste-t-il ?

4 commentaires

  1. Bonjour Mr pouvez – vous nous donnez par une preuve de ce que vous confirmer !!! pour les scouteurs qui vont -être sous peine de verbalisation par vinci

    1. Bonjour,

      Je vous rassure tout de suite, Vinci n’est pas en charge de verbaliser les scouteurs … le titre de cet article est plus une interpellation qu’autre chose.
      Cependant, ce qui est vrai, c’est que les scouteurs ont été verbalisés dans la vieille ville plusieurs jours de suite. Et dans le contexte actuel de stationnement à Vallauris Golfe-Juan, c’est une situation qui est assez incompréhensible pour les habitants du Damier ; et pour le reste de la population aussi d’ailleurs. D’où ce billet d’humeur.

      Vous souhaitant une excellente journée.

      Cordialement.

      Frédéric FLEURY

  2. L’ensemble des élus de la région ignore la problématique de la circulation des deux roues, d’où un nombre importants d’accidents qui pourraient être évités, des morts épargnées, sans compter le nombre de blessés qui pourrait être diminué fortement, si certaines prises de conscience de nos élus et certaines mesures étaient prises !!!
    Il en est de même pour le stationnement des deux roues, dont le nombre de parkings adaptés est très, très insuffisant…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.